Résultat de la politique de gel des salaires des différents gouvernements tchèques, les rémunérations versées en République tchèque sont désormais légèrement inférieures à celles de ses voisins hongrois et polonais. Les charges patronales sont moins élevées en République tchèque qu'en France, mais plus qu'en Pologne.

Salaire moyen et salaire minimum en République tchèque en 2014-2015

Au 4 décembre 2014, le salaire brut mensuel moyen en République tchèque était de 25 219 couronnes tchèques (un peu plus de 900 euros), en hausse très légère par rapport à l'année passée. Le salaire minimum se situe depuis le début des années 2010 à environ 300 euros.

Evolutions du salaire moyen tchèque entre 2000 et 2013

Source : Office tchèque des Statistiques

Le salaire moyen dans le secteur privé est légèrement supérieur à celui dans le secteur public. Les salaires les plus élevés sont versés dans le secteur de l'intermédiation financière (près du double du salaire moyen) et les plus bas dans l'agriculture, la chasse et les métiers de la forêt.

Les salaires n'étant désormais plus indexés sur l'inflation, l'éventail des rémunérations offertes, qui sont souvent gardés secrètes, s'est élargi. Les prétentions de rémunérations varient considérablement d'un poste à l'autre, et parfois même pour le même poste. Le rapport entre ceux des tops managers et ceux des simples ouvriers est passé de un à quatre à un à dix en quelques années. Du fait de la rareté des compétences, les fonctions nouvelles de l'entreprise telles que le management d'équipes, la finance ou le marketing sont les mieux rémunérées. En revanche, les rémunérations sont basses dans les domaines techniques et dans l'artisanat, bien que les qualifications soient équivalentes à celles dans les pays occidentaux.

Il existe une différence considérable entre les commerciaux, bien rémunérés et difficiles à trouver, et les vendeurs, dont le métier sous-payé et peu valorisé était réservé sous le communisme aux femmes non qualifiées. La rémunération mensuelle des commerciaux comprend en général un salaire fixe légèrement inférieur au salaire moyen, plus 2 à 10 % de commission selon le produit, ainsi que des primes de déplacement et divers avantages (voiture de fonction, indemnités…).

Les salaires sont supérieurs dans les entreprises étrangères, mais la surprime peut s'avérer limitée, notamment en province. Les salaires versés à Prague sont plus élevés que dans le reste du pays, mais le coût de la vie y est également supérieur. Les écarts peuvent atteindre jusqu'à 50 % pour des managers exerçant des fonctions identiques dans des régions différentes.

Dans les autres rubriques

Management et travail en République tchèque

Le recrutement en République tchèque

Trouver un emploi en République tchèque

 

Ressources utiles

500 prestataires francophones pour les affaires et l'expatriation en Rép. tchèque

Les guides sont également disponibles pour la Slovaquie, la Roumanie et la Bulgarie