Les Tchèques sont en général intéressés par la culture sous toutes ses formes. Le système d'éducation résolument tourné vers la culture en une des causes, le programme scolaire tchèque comprenant tous les ans jusqu'au baccalauréat un enseignement bi-hebdomadaire sur l'art sous toutes ses formes.

Les enfants commencent l'école à l'âge de six ans (pour la plupart, suite à la maternelle) et après neuf années d'apprentissage, ils peuvent choisir de poursuivre leurs études soit à l'école secondaire (appelée « gymnázium ») pour une période de quatre ans, soit à l'école professionnelle pour une période de deux à quatre ans, soit en tant qu'apprenti. Ls étudiants sélectionnés peuvent entrer à l'université, l'échelon le plus élevé du système scolaire, après avoir réussi l'examen de fin d'études secondaires, appelé « maturita ».

Les conditions d'admission aux universités tchèques sont strictes et exigeantes. Tous les candidats doivent réussir un examen d'entrée dans leur discipline. La plupart des grandes villes tchèques ont une université. Prague abrite l'Université Charles, la plus grande et la plus prestigieuse des universités tchèques, fondée en 1348, ce qui en fait l'une des plus anciennes du monde. D'autres universités tchèques réputées, dont la plupart offrent des programmes en anglais à l'intention des étrangers, incluent l'Université Palacký d'Olomouc, l'Université Masaryk de Brno et l'Université de Bohème-Occidentale de Plzeň.

Le niveau d'alphabétisation de la République tchèque est traditionnellement très élevé, soit d'environ 99 pour cent. Jusqu'à ce jour, le système d'éducation, incluant l'éducation universitaire, a été gratuit. Cependant, suite à de récents changements apportés au système, les écoles ne sont plus exclusivement du ressort de l'État et plusieurs écoles privées furent ouvertes au cours des derniers années. Dans un avenir rapproché, les étudiants universitaires auront possiblement à contribuer au financement de leurs études

Ressources utiles

500 prestataires francophones pour les affaires et l'expatriation en Rép. tchèque

Les guides sont également disponibles pour la Slovaquie, la Roumanie et la Bulgarie