Vous souhaitez découvrir Prague ou la Tchéquie ? Voici des conseils utiles pour préparer au mieux votre voyage.

Quelle est la meilleure saison pour son voyage ?

Le climat de la République tchèque est continental, avec des hivers froids. Si l'on souhaite visiter Prague, il est préférable d'éviter la période comprise entre novembre et février, car il est probable que les températures soient basses, avec des journées peu ensoleillées. Contrairement à la Slovaquie ou la Pologne voisines, la République tchèque ne possède pas de stations de ski renommées, ce qui rend les séjour d'hiver moins attractifs. Toutefois, pour ceux qui souhaitent retrouver la magie de Noël désormais perdue en France, Prague est relativement animée autour de 25 décembre et même au début du mois, autour de la Saint-Nicolas. Les plus chanceux pourront voir Prague sous la neige.

Au Printemps, la Tchéquie devient beaucoup plus accueillante. L'été offre le meilleur climat dans le pays et le problème passé des hordes de touristes allemands indisciplinés ou d'Anglais venant fêter dans le désordre leur enterrement de vie de garçon tend à diminuer. Pour les familles, les chateaux de Bohème ou la Moravie sont des idées de voyage à considérer.

Les destinations les plus prisées

Les ponts de la Vltava, le fleuve de Prague sont superbes, en particulier le fameux Pont Charles.

Malgré sa petite taille, la Tchéquie offre plusieurs destinations renommées. Outre Prague, les touristes, surtout russes, affluent également à Karlovy Vary (autrefois Carlsbad), l'un des stations de spa les plus renommées d'Europe. Český Krumlov, ville inscrite au Patrimoine Mondial de l'Unesco pour son superbe chateau médieval ou Plzeň, réputée pour sa bière Urquell Pilsner sont deux autres destinations prisées par les touristes étrangers. Le pays dispose d'un bon réseau de transports, avec des autoroutes nombreuses et en bon état, des services d'autocar et de train complémentaires et de qualité convenable et des transports publics (autobus, tramway, metro...) efficaces dans les villes. Il est à noter également que l'accueil des touristes est souvent moins bon à Prague, les locaux considérant les touristes comme une nuisance, ce qui peut se comprendre lorsque l'on voit les comportements des Allemands, Anglais ou même Français parfois.

Le festival de cinéma de Karlovy Vary est connu mondialement

Combien dépenser pour se rendre en Tchéquie ?

Prague étant bien desservie par les compagnies Low Cost comme Smartwings, RyanAir ou Easyjet, les prix des vols pour la Tchéquie démarrent à des niveaux très acceptables, de l'ordre de deux cent euros aller/retour par personne, par exemple sur le site d'eDreams. Sur place, les hôtels sont moins onéreux qu'en France ou qu'en Belgique, de même que le coût de la vie en général. C'est notamment vrai pour les services comme le coiffeur, pour les discothèques et les restaurants, surtout en dehors du centre-ville de Prague. Le coût de la vie à Brno, deuxième ville du pays, est tout à fait acceptable, dans tous les cas inférieur aux prix rencontrés en France ou en Belgique. Il est en effet possible pour un étudiant par exemple de vivre correctement avec un budget démarrant à partir 300 euros par mois, ce qui suffit à peu près pour se loger, se déplacer et se nourrir dans des conditions modestes.

Voir également

https://www.edreams-deals.com/fr : eDreams propose une multitude de bons plans, qu'il s'agisse de vols, d'hébergements, d'excursions, etc.

Tourisme en République tchèque

Ressources utiles

500 prestataires francophones pour les affaires et l'expatriation en Rép. tchèque

Les guides sont également disponibles pour la Slovaquie, la Roumanie et la Bulgarie