L'évolution de l'art tchèque se décompose en sept périodes principales :

o LA CULTURE ROMANE (IXe-XIIIe s.). L'architecture est principalement représentée par les les rotondes, les couvents, les chapelles et les fortifications. La sculpture du moment est ecclésiastique et le style rigoureux. La littérature est quant à elle marquée par les légendes et les chroniques.

o LA CULTURE GOTHIQUE (XIIIe-XVIe s.). L'architecture prend son essor avec le développement des villes. Les constructions concernent les églises, les cathédrales, les châteaux forts et les ponts en pierre. La peinture reste ecclésiastique mais elle touche alors également le verre et la mosaïque.

o LA RENAISSANCE (XVIe-XVIIe s.). Ce courant voit la progression de l'éducation générale. De jeunes érudits s'expatrient pour étudier et apprendre des langues étrangères. Les châteaux forts se modernisent et deviennent des palais confortables et esthétiques. Le courant sculptural découvre les plastiques figurés et les plastiques décoratifs inspirés par l'Époque antique.

o LE BAROQUE (XVIIe-XVIIIe s.). Les églises et les bâtiments sont restaurés, le plus souvent selon le style baroque gothique. Les DIENTZENHOFER sont les meilleurs architectes du courant. La peinture s'intéresse au corps humain qu'elle reprend dans des positions dramatiques. Les jeux de lumières et d'ombres s'associent aux natures mortes.

o LA RENAISSANCE CULTURELLE (fin XVIIIe-début XIXe s.). L'architecture est marquée par le classicisme et le romantisme. Les villes sont assainies grâce à la construction de canalisations, et de parcs. Les villes thermales connaissent un important essor.

o DU ROMANTISME Á L'ART NOUVEAU (mi-XIXe s.). Des artistes et des intellectuels défendent la cause de la liberté de la nation tchèque. La " Génération du Théâtre national " s'illustre dans le courant romantique. La néo-renaissance, le néo-gothique et l'art nouveau sont les principaux courants de l'architecture. La peinture s'oriente vers le symbolisme, le naturalisme et l'art nouveau (MUCHA).

o LE CUBISME (XXe s.). Le courant cubiste a particulièrement influencé la peinture (FILLA, KUBISTA, CAPEK), la sculpture (GUTFREUND) et même l'architecture avec le rondo-cubisme (JANAK, GOCIAR).

Les succès des musiciens, peintres, réalisateurs et autres artistes tchèques

La musique tchèque, représentée par Antonin Dvorák (1841-1904) et Bedrich Smetana (1824-1884) au 19e siècle et perpétuée par Leoš Janácek (1854-1928) au 20e siècle est internationalement connue. Parmi les autres références, le cristal de Bohême fait main, le théâtre de marionnettes, et les films du réalisateur Milos Forman, tels que Vol au-dessus d'un nid de coucou et Amadeus participent au rayonnement culturel et artistique mondial de la République tchèque.

Autres rubriques d'intérêt

ki Art et culture de la République tchèque

Pour aller plus loin


musicabohemica.blogspot.com - frMédiathèque de Musique Tchèque - Présentation de la musique classique tchèque et de ses grands compositeurs.

mkcr.cz/en/ - Minitry of Culture - Présentation du Ministère de la Culture, détail des réglementations applicables au monde de la culture et des médias.

musica.cz - Centre d'information sur la Musique tchèque: Biographies de musiciens contemporains tchèques et autres liens utiles sur la musique tchèque (Ecole, organismes, concerts, etc.).

gallery.cz - Art Forum: Galerie de plusieurs dizaines d'artistes contemporains tchèques : peintres, sculpteurs, photographes, etc.

Ressources utiles

500 prestataires francophones pour les affaires et l'expatriation en Rép. tchèque

Les guides sont également disponibles pour la Slovaquie, la Roumanie et la Bulgarie