Un pouvoir d'achat en hausse

Le changement de régime depuis 1989 a dans un premier temps réduit la capacité d'une partie des Tchèques à consommer. Beaucoup de produits de base étaient disponibles en Tchécoslovaquie avant 1989, du moins nettement plus qu'en Pologne, qu'en Roumanie ou qu'en Russie. L'ouverture sur l'extérieur a accru les possibilités en termes de choix mais, pendant quelques années, l'augmentation des prix a surpassé celle du pouvoir d'achat de la population. Certains fléaux nouveaux tels que le chômage, l'inflation, la mendicité et la délinquance sont apparus. Cependant, dès le milieu des années 1990, la République s'est engagée dans la voie de la prospérité.

Le PIB/habitant se situe en 2014 à environ 25000 usd/an, soit 75 % du niveau moyen de l'Union européenne, avec toutefois de fortes disparités régionales et selon les CSP. Les salaires rééls augmentent d'environ 2 % chaque année en moyenne, essentiellement grâce à l'enrichissement des plus riches. Le nombre de personnes vivant sous le seuil de pauvreté diminue de manière régulière, l'aide humanitaire en République Tchèque étant négligeable.

La qualité de vie

L'indicateur du développement humain (IDH), qui mesure la longévité (espérance de vie à la naissance), le savoir (alphabétisation des adultes et niveau moyen d'instruction) et le revenu, place en 2015 la République tchèque au 28e rang mondial (sur 187 pays).

Voir également

La population tchèque

Vie pratique en République tchèque

Dans les autres pays de la région

hongrie.fr/population/niveau-vie.htm - Niveau de vie des Hongrois

 

Ressources utiles

500 prestataires francophones pour les affaires et l'expatriation en Rép. tchèque

Les guides sont également disponibles pour la Slovaquie, la Roumanie et la Bulgarie