L'entretien commence et se termine en principe par une poignée de main. Il est habituel de distribuer des cartes de visite à l'ensemble des personnes à qui l'on est présenté. Les cartes de visite seront préférablement rédigées en deux langues : une face classique en anglais et l'autre face en tchèque, en n'omettant pas son titre universitaire.

Lors du premier rendez-vous, chacune des parties se présente brièvement et de manière simplifiée. Il est de bon ton de laisser terminer son exposé à sa contrepartie, sans l'interrompre.

Soucieux d'hospitalité, les Tchèques accueilleront leurs hôtes avec, selon l'heure du rendez-vous, un petit buffet ou non, du thé ou du café servi dans des tasses de porcelaine, de l'eau et des jus servis dans des verres en crystal, des gâteaux, etc. Il est attendu que l'invité accepte de se restaurer, au moins en prenant un verre d'eau.

Les repas d’affaires ne sont pas systématiquement pratiqués, les Tchèques mangeant rapidement le midi. Lorsqu'il a lieu, le repas d'affaires est l'occasion de partager un moment de plaisir, pendant lequel le partenaire tchèque appréciera de prendre son temps et de goûter toutes sortes de plats et de boissons. Il n'est pas recommandé d'accélérer le rythme du repas et de la discussion, en arguant du fait de devoir se rendre au rendez-vous d'affaires suivant.

Il est conseillé d'éviter la familiarité rapide (tutoiement, usage du prénom..), même entre personnes du même âge. Il convient d'utiliser les titres dans les correspondances professionnelles et d'appeler, lors de la première rencontre au moins, son interlocuteur par son grade : docteur (Ph. Dr), ingénieur (Ing.). Ces titres apparaissent sur la carte de visite. Ce formalisme tend cependant à disparaître à partir de la deuxième ou de la troisième rencontre.

Les Tchèques attachent une certaine importance à la tenue, comme l'illustre le proverbe " šaty delaj cloveka " (L'habit fait l'homme). Il est attendu que les femmes et les hommes d'affaires portent une tenue élégante mais discrète : habits sombres et classiques, sans motif apparent de démarcation.

Les Tchèques sont soucieux de la hiérarchie : un directeur rencontrera un directeur, un ingénieur un ingénieur, etc. Il est préférable de se rendre à un rendez-vous personnellement plutôt que de se faire représenter par un subordonné.

Ressources utiles

500 prestataires francophones pour les affaires et l'expatriation en Rép. tchèque

Les guides sont également disponibles pour la Slovaquie, la Roumanie et la Bulgarie